Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Kakinou Light

Kakinou Light

Mon Régime, Ma Perte de Poids, Mes Recettes Préférées découvertes sur Internet...

Je fais du sport mais ne maigris pas, pourquoi ?

je-fais-du-sport-mais-ne-maigris-pas_medium

Un article qui résume un peu ma situation actuelle. Je grossis, malgré le sport et le pire c'est même en prenant mes mensurations que je ne m'affine pas.

Ou alors c'est le muscle grossissant qui pousse la graisse. Bon d'accord c'est pas ça mais il faut bien se donner des excuses!!

Tiré de Doctissimo

Ecrit par: Jessica Xavier le 25 mai 2015

Vous avez repris le sport depuis quelques semaines déjà et votre poids sur la balance ne flanche pas ? Corinne Peirano, diététicienne, experte en nutrition du sport nous dit pourquoi.

L’une des principales raisons qui nous poussent à pratiquer une activité physique est la perte de poids. Pour retrouver la ligne, le sport, associé à une alimentation adaptée, est indispensable. Mais parfois, malgré les heures passées en salle ou à arpenter le bitume, le chiffre sur la balance ne diminue pas. Plusieurs raisons peuvent expliquer ce phénomène.

Je n’ai pas corrigé mon alimentation et/ou m’autorise à manger plus

La prise de poids est souvent due à une mauvaise alimentation ou une alimentation mal équilibrée. Si l’activité physique est une bonne chose pour perdre du poids, seule elle n’est pas suffisante. Il faut avant tout corriger son alimentation de façon à créer un déficit entre les calories brûlées au cours d’une journée et celles consommées. "Le sport seul ne fait pas maigrir, rappelle Corinne Peirano, diététicienne nutritionniste. C’est le sport associé à des changements de comportements alimentaires qui va permettre de perdre du poids. Si la balance énergétique n’est pas inversée, il n’y aura pas de résultat en termes de perte de poids." Or, beaucoup pensent qu’ils peuvent s’autoriser à manger un peu plus parce qu’ils font du sport et consomment au final bien plus de calories qu’ils ne devraient, ce qui les empêche de réduire le déficit calories brûlées/calories consommées. "Si on dépense ce que l’on consomme, on ne peut pas perdre. Il faut consommer moins que ce que l’on dépense, explique la professionnelle." D’où l’importance de créer un déficit calorique en adaptant son alimentation quand on se met au sport.

Je n’ai pas de poids à perdre

La raison est peut-être toute simple : si vous faites du sport et que vous n’arrivez pas à maigrir, c’est peut-être parce que vous avez atteint votre poids de forme.

Lorsque l’IMC est normal, que l’alimentation est équilibrée et couvre sans excès les besoins énergétiques quotidiens, le sport ne fera pas perdre de poids à moins de tomber dans des pratiques extrêmes (sport à outrance, anorexie). "Si l’on passe de zéro activité physique à du sport plusieurs fois par semaine, au début on pourra perdre un ou deux kilos, mais très vite le corps va trouver son équilibre et il n’y aura plus de perte de poids notable." Ce qui ne signifie pas qu’il faille arrêter le sport, l’activité physique est indispensable pour rester en bonne santé, mais il faudra peut-être adapter le sport pratiqué de façon à travailler de façon ciblée les parties du corps à galber, tonifier, muscler.

J’ai peut-être un souci hormonal

Parfois, même avec une activité physique régulière et une bonne hygiène alimentaire, la perte de poids est difficile ou inexistante. Dans ce cas, notre spécialiste conseille de consulter un professionnel de santé car la stagnation du poids malgré les efforts peut être due à un souci au niveau de la thyroïde. Certaines pathologies peuvent avoir un effet sur le système hormonal qui en se déréglant empêche la perte de poids, voire favorise la prise des kilos.

J’ai pris du muscle

Au fil des séances, le muscle va remplacer la masse graisseuse. Résultat, le chiffre sur la balance ne bouge pas. Mais si le muscle gagné donne l’impression de ne pas maigrir, il présente pourtant plus d’un atouts : musclée, la silhouette s’affine, le corps devient plus ferme et plus "fit". Sans oublier que le muscle "fait brûler plus de calories. En se musclant, on augmente les dépenses liées au métabolisme de base", explique Corine Peirano. On oublie donc la balance et on se fie à son jean préféré qui lui nous dira vraiment si notre silhouette a changé.

Je néglige la récupération

"Une mauvaise récupération peut avoir des effets sur la perte de poids, prévient notre experte en nutrition du sport. En effet, si on s’alimente mal avant sa séance on peut avoir vraiment faim après ce qui nous conduira à consommer les mauvais aliments." Pour éviter cet écueil, on fait le plein en eau, en protéines et glucides dans l’environnement proche de la séance.

"Le sport entraîne des besoins spécifiques, il faut donc avoir un vrai regard sur son alimentation et sur la nutrition du sport", conclut Corine Peirano. Autrement dit, quand on décide de se mettre au sport dans l’espoir de perdre du poids, il faut modifier son alimentation en mettant au menu des acides gras essentiels, des produits de la mer, des oléagineux, des vitamines C et E et en limitant au maximum les aliments qui n’apportent pas grand-chose d’un point de vue nutritionnel : "Il faut une alimentation moins grasse avec moins de fromage, moins de pâtisseries, de charcuteries, de frites et d’aliments raffinés." Sport et alimentation adaptée, le duo gagnant d’une silhouette affinée !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

'; var _gaq = _gaq || []; _gaq.push(['_setAccount', '']); _gaq.push(['_trackPageview']); _gaq.push(['_trackPageLoadTime']); (function() { var ga = document.createElement('script'); ga.type = 'text/javascript'; ga.async = true; ga.src = ('https:' == document.location.protocol ? '//ssl' : '//www') + '.google-analytics.com/ga.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s); })();